Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est Hadopi je vais vous le résumer :

Hadopi c’est une loi (française au départ, mais elle arrive en Belgique, d’où ce billet) qui est censée punir l’échange de fichiers via le protocole P2P (peer-to-peer, en gros le torrent, emule, shareaza, limewire et compagnie) quand cet échange constitue une infraction au droit d’auteur.
La « punition » est croissante :

  • vous êtes pris une fois : on vous envoie un mail qui vous dit que c’est mal de télécharger des trucs pas très légaux.
  • une deuxième fois : un courrier recommandé vous disant la même chose que le mail.
  • une troisième fois (oui parce que vous êtes têtu) : bham la douloureuse : coupure de votre connexion internet + une amende.
  • Maintenant il y a un moyen de prouver votre non-culpabilité c’est en installant un joli petit logiciel « made in government » qui peut épier tout ce que vous faites …

    Bon vous l’avez compris cette loi est plus là pour vous observer que pour sauver les artistes, surtout qu’ils ne toucheront surement pas plus d’argent si vous vous faites chopper. Par contre, les maisons de disques, c’est autre chose.

    bannière nurpa - t0m-s -bannière hadopi mayonnaise - t0m-s -

    L’Hadopi Belge sera un peu différente : pas de suppression de votre connexion internet, mais plutôt une limitation de votre quota (le nombre de Giga que vous pouvez télécharger par mois) et/ou de votre vitesse de connexion. Bon par contre en cas de récidive la coupure de votre ligne internet est possible.
    Déjà que les quotas et les vitesses de connexions sont basses si on arrive encore à nous les diminuer … attention bientôt un retour au 56K en Belgique.

    En plus de ça des agents assermenté pourront accéder à vos infos personnelles sans à avoir à passer par un juge. Et cela juste en se « procurant » votre adresse IP sur un réseau P2P.
    Mais il faut savoir que certains réseaux balancent des adresses IP générées au hasard, c’est-à-dire que vous pourriez être arrêté pour avoir téléchargé alors que ce n’est pas le cas.

    Avec cet article je n’encourage pas le « piratage » de film, de musique, ou d’autres choses, mais j’essaie d’attirer votre attention sur le fait qu’une telle loi est dangereuse pour notre liberté : c’est un premier pas vers un contrôle d’internet.

    C’est aussi une loi très couteuse : pour savoir qui télécharge quoi il faut investir dans des serveurs de surveillance, dans des serveurs d’envoie de mails, …

    Nous pouvons aussi nous poser des questions sur l’efficacité de cette loi : les gens achèteront-ils plus de CD qu’avant? Iront-ils plus au cinéma?

    Mais il n’est pas encore trop tard, la loi n’a pas encore été votée, elle n’est encore qu’au stade d’idée.

    Si vous souhaitez vous opposer à cette loi vous pouvez par exemple vous inscrire sur la liste des membres du site Hadopi Mayonnaise qui regroupe pour l’instant pas loin de 600 personnes.
    Ou encore vous rendre sur le site de la NURPA, l’association pour la protection des droits des internautes.

    Voici plusieurs liens si vous souhaitez en savoir plus :
    L’analyse du projet de loi.
    Un argumentaire contre cette loi.
    La proposition de loi.
    Le wiki d’Hadopi Mayonnaise.
    Plein de liens pour en savoir encore plus.

    Merci à psycojoker et à tef (et aux autres) pour les liens et la relecture de l’article.

    4 octobre, 2009Guiks ferme ses portes

    Logo Guiks - t0m-s -
    Le tracker torrent Guiks qui est installé depuis 3 ans sur la scène du torrent français va fermer ses portes dans peu de temps.

    Après SnowTigers qui ferme, The Pirate Bay qui est racheté, Mininova qui doit contrôler ses fichiers, et j’en passe, c’est au tour de l’admin de Guiks de se faire appeler par la gendarmerie.
    Il a pris la décision de faire fermer le site et ainsi éviter tous les ennuis juridiques, je pense que c’est la meilleur décision possible.

    Les voleurs de liberté du gouvernement français ont encore frappé.

    Plus d’info sur le blog de Guiks.