20 février, 2012minecraft.net is down

Si vous aussi vous jouez de temps en temps à minecraft vous avez surement aussi eu ce problème : « minecraft.net is down », ce sont les joies de la centralisation, une fois que le serveur central de minecraft plante, plus moyen de se connecter au jeu.

Enfin si, on peut toujours se connecter en offline, mais impossible de jouer en multi alors, car en offline le jeu vous attribue le pseudo « player » plutôt que votre pseudo habituel, le problème vient du fait que le serveur va vous voir arriver avec le pseudo « player » mais si un de vos compagnons de jeu vient lui aussi jouer sur le serveur alors qu’il est en offline, il s’appellera aussi « player » et donc, magie, le serveur vous déconnectera.

Tout çà est assez embêtant, ne pas pouvoir jouer car un seul serveur est down, mais il y a moyen de contourner ce problème (bha oui, si j’avais pas la solution, j’en parlerais pas).

J’ai donc fait un petit script (qui ne marche que sous Linux, désolé les windows/mac, mais il doit y avoir des équivalents pour vous sur le net) qui va vous donner la possibilité de changer votre pseudo temporairement, et donc au lieu de vous appeler « player » vous pourrez reprendre votre pseudo original.

Pour que cela marche il faut que le serveur soit en mode offline, ce qu’il fait qu’il ne vérifie pas les pseudo des joueurs sur le serveur central (utile s’il est down), le mode offline est aussi utilisé pour faire des serveurs « crackés », vu qu’il ne vérifie pas le pseudo du joueur celui-ci peut jouer avec un faux pseudo, même s’il n’a pas acheté le jeu.

Pour le mode offline il faut modifier (dans le fichier server.properties) la ligne

online-mode=true

en

online-mode=false

Bon, mon script peut donc servir de crack, mais sa fonction de base était bien de contourner le problème du serveur minecraft.net qui était down.

Le script utilise zenity pour la boite de dialogue, si vous n’avez pas zenity : installez le ou alors lancez le script en mode console grâce à l’option –c

Voici le liens vers le script pour changer votre pseudo dans minecraft.

Et voici le code source :

console="faux"
username=‘player’

## Verif du mode (console ou graphique)
if [ ! -z "$1" ]
then
        if [ "$1" != "–c" ]
                then
                        echo " "
                        echo " Syntaxe : $O [–c] "
                        echo " Pour le mode console, ajouter –c à la fin de la commande."
                        echo " "
                        exit 1
                else
                        console="vrai"
                fi
fi

if [ "$console" = "vrai" ]
then
        echo Veuillez entrer le nom que vous souhaitez utiliser :
        read username
else
                ## Vérif que zenity est installé
                which zenity > /dev/null
                if [ $? -ne 0 ]
                then
                        echo " "
                        echo " Il vous faut zenity."
                        echo " Installez le ou utilisez le mode console en tapant :"
                        echo " "
                        echo " $0 –c"
                        echo " "
                fi

                ## Vérif du display
                if [ -z "$DISPLAY" ]
                then
                        echo " "
                        echo " Pas de serveur graphique"
                        echo " Veuillez utilisez le mode console en tapant :"
                        echo " "
                        echo " $0 –c"
                        echo " "
                fi
        username=`zenity –entry –title="Choix du pseudo" –text="Veuillez entrer le pseudo que vous souhaitez utiliser"`
        java -cp /home/$USER/.minecraft/bin/minecraft.jar:/home/$USER/.minecraft/bin/lwjgl.jar:/home/$USER/.minecraft/bin/lwjgl_util.jar:/home/$USER/.minecraft/bin/jinput.jar: -Djava.library.path=/home/$USER/.minecraft/bin/natives -Xmx1024M -Xms512M net.minecraft.client.Minecraft $username
fi

Si vous avez une idée de fonction à ajouter ou une correction à apporter, vous pouvez m’en faire part dans les commentaires.

Salut à tous,

Aujourd’hui je vous livre une petite astuce pour compresser vos fichiers beaucoup plus vite sous linux, la seule condition étant d’avoir un processeur multi-coeurs.

Pour cela il suffit d’ajouter le programme pbzip2

Pour Ubuntu ou Debian :

sudo apt-get install pbzip2

Pour toutes les autres distribs je vous renvoie sur le site de pbzip2

Maintenant voyons un peu la différence de vitesse, le tout avec un processeur quadcore tournant à 2.4GHz, le fichier était du texte et pesait 802,4Mo.

Après compression le fichier ne pesait plus que 238,4Mo, mais ce qui nous intéresse vraiment c’est la vitesse de compression:

Avec bzip2 : 138 secondes (2 minutes 18 secondes)
Avec pbzip2 : 42 secondes

Ce qui fait plus de 3 fois plus rapide, un joli gain de temps.

Pour utiliser pbzip2 c’est simple, c’est presque le même que bzip2 :

pbzip2 votre_fichier

J’espère que l’astuce vous servira, n’hésitez pas à poster vos résultats dans les commentaires pour comparer.

PS : bonne année en retard 😉

Salut à tous,

Je vais vous expliquer comment vectoriser facilement un petit logo.

D’abord, quelques notions à avoir :
Une image « normale » est composée de pixels, c’est-à-dire de points. Donc en agrandissant cette image nous ne pouvons qu’agrandir les points, et il y a donc une perte de qualité.
Une image « vectorielle » est composée de courbes, de droites et de formes géométriques. Chacun de ces objets a ses caractéristiques propres : coordonnées, couleur, taille, …
Donc une image simple c’est un ensemble de points et une image vectorielle un ensemble de fonctions mathématiques.

Voilà pour la théorie, maintenant passons à la pratique.

Pour vectoriser une image il va vous falloir un programme, je vous recommande Inkscape que vous pouvez télécharger gratuitement et pour tous les systèmes (Windows, Linux, Mac). Voici le lien apt pour Ubuntu.

Une fois Inkscape installé, munissez-vous du logo que vous voulez vectoriser, un logo simple de préférence. Moi j’ai pris celui d’OVH que voici :
Suite à une utilisation frauduleuse du logo (dans le cadre de fishing) OVH m’a demandé de retirer le logo, ce que j’ai fais n’étant pas d’accord avec ce genre de pratiques frauduleuse, je laisse le tutoriel en ligne, mais ne fournirai plus les logos OVH).


Une fois votre logo choisi, ouvrez Inkscape et allez dans « Fichier > Ouvrir » et choisissez votre logo.

Vous devriez donc avoir ceci :

logo ovh inkscape - t0m-s -

Cliquez sur une image pour l'agrandir

Maintenant nous allons sélectionner notre image en cliquant dessus, ensuite rendez-vous dans « Chemin > Vectoriser le bitmap ».

Là une fenêtre devrait s’ouvrir avec plein d’options bizarres.

paramètres inkscape image vectorielle - t0m-s -

Ici vous allez devoir jouer avec les réglages jusqu’à ce que l’image dans le cadre à droite (n’oubliez pas de cliquer sur « Mettre à jour » après chaque changement) ressemble environ à l’image de base.

Moi j’ai utilisé ces réglages-là :

paramètres inkscape image vectorielle - t0m-s -

Maintenant cliquez sur valider (vous pouvez toujours annuler en faisant « Ctrl+Z » et ensuite re-cliquer sur valider, jusqu’à ce que les réglages vous plaisent) et fermez la fenêtre de réglages.

Là votre logo est devenu tout noir, cliquez dessus et déplacez-le un peu sur le côté pour voir la différence.

Si vous zoomez un peu (Ctrl+ molette de la souris, ou le bouton loupe dans le menu à gauche) vous pouvez voir que votre nouveau logo reste très net, et l’ancien pixellise très fort.

comparaison image vectorielle pixel - t0m-s -

À gauche le logo vectorisé, à droite le logo de base.

Avant de sauvegarder, faites un clic droit sur l’ancien logo et choisissez « Supprimer », ensuite dans le menu « Fichier > Enregistrer sous » et choisissez l’emplacement (avec cette méthode vous le sauvegarder au format « .svg » il va donc être vectoriel.

Si vous préférez l’enregistrer sous un format plus classique (.png par exemple) : sélectionnez votre logo et allez dans « Fichier > Exporter en bitmap » ici une fenêtre s’ouvre, les seule options à renseigner sont celle de la taille du logo, voici un exemple pour un logo de 2000 pixels de large (la hauteur se réglera proportionnellement à la largeur) :

export image vectorielle - t0m-s -

N’oubliez pas de renommer votre logo avant l’exportation 😉
Bien sûr cette méthode n’est pas parfaite, elle ne marchera pas sur une photo, car c’est beaucoup trop de points, mais vous pouvez toujours tester pour vous amuser.

J’espère que ce petit tuto vous a plu, n’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires.

Ah oui, pour ceux qui veulent les fichier originaux : le logo OVH d’origine, la version vectorisée, une exportation de 2000 pixels de large.
Même raison que plus haut …

18 janvier, 2010Les droits en plus simple

Les droits sous linux, un truc avec lequel j’ai eu du mal au départ. Je vais tenter de vous l’expliquer le plus simplement possible.

Pour commencer on va se référer à la vie réelle, c’est plus simple pour comprendre.

Imaginons un micro-ondes

Four micro-ondes - t0m-s -

Un micro-ondes ??? Oui, attendez, vous allez comprendre par après.

Maintenant comparons nos fonctions de droits et celle du micro-ondes :

Droits micro-ondes
Lire voir ce qu’on veut réchauffer
Ecrire modifier le contenu qu’on veut réchauffer
Exécuter allumer le micro-ondes

Et n’oublions pas aussi les propriétaires :

Droits micro-ondes
Propriétaire vous
Groupe votre famille
Publique les autres

Donc maintenant que vous pouvez faire un rapport avec votre micro-ondes (instrument indispensable à une vie de Geek) on va commencer sérieusement.

Si vous voulez réchauffer une vieille pizza d’il y a 3 jours : vous voulez que personne ne puisse voir ça, ni changer votre pizza par autre chose et encore moins allumer le micro-ondes.
Vous allez donc pratiquer de la « lecture seul » en gros, vous seul pouvez voir, modifier et chauffer votre pizza.
Dans les droits cela vous donnera  « 700 »  … Pourquoi « 700 » ? C’est simple.

On suit un petit tableau

Droits micro-ondes
Propriétaire vous
Groupe votre famille
Publique les autres

Comment a-t-on fait pour trouver « 700 » ? En additionnant les nombres.
Le premier nombre vous représente vous, vous pouvez avoir tous les droits donc lire + écrire + exécuter (4+2+1) = 7
Le second nombre représente le groupe (votre famille), ils n’ont aucun droit => 0
Le troisième nombre représente les autres (tout ce qui est « public »), aucun droit non plus => 0

Imaginons maintenant que vous vouliez que tout le monde puisse accéder à votre micro-ondes librement (donc voir ce qu’il contient, modifier ce contenu et réchauffer des aliments).
Vous, tous les droits => 4+2+1 = 7
Votre famille idem => 7
Tous les autres aussi => 7
Vous devrez donc donner le code 777 à votre ficher et tout le monde pourra en faire ce qu’il veut (par contre c’est très peu recommandé pour la sécurité).

Un autre exemple un peu plus complexe, vous avez tous les droits, votre famille peut modifier le contenu du micro-ondes et le voir, mais ne peut le lancer, les autres peuvent seulement le lancer.
Vous => 4+2+1 = 7
Votre famille => lire (4) + écrire (2) => 4+2 = 6
Les autres => exécuter => 1
Vous aurez donc 761.

Maintenant vous devriez avoir compris les droits, on peut aussi utiliser la notation avec des lettres : « r » pour Read (lire), « w » pour Write (écrire), « x » pour eXecute (exécuter), et le tiret quand il n’y a pas de droits.
Exemple de 761 en lettre =>  rwxrw—x
Donc les 3 premiers symbole représente vos droits => « r » lire, « w » écrire, « x » exécuter.
Les trois suivants ceux du groupe (votre famille) => « r » lire, « w » écrire, « – » car on n’exécute pas.
Les trois dernier les droits public => « – » car on ne lit pas, « – » car on n’écrit pas, « x » exécuter.

J’espère que ça vous sera utile, à plus.

Creative Commons License photo credit: fazh

Vous n’arrivez pas à faire marcher votre palette graphique (une Genius MousePen 8×6 pour moi) sous Linux?

Palette graphique Genius - t0m-s -

Je vais vous expliquer comment faire à partir des sources (comme ça pas de problèmes pour les gens qui sont, comme moi, en 64 bits).

Voici la liste des palettes qui fonctionneront avec cette manipulation :

  • DigiPro 5×4 Graphics Tablet
  • Digital Ink Pad (A4 format)
  • G-pen
  • Genius Wizardpen
  • Genius Mousepen
  • Genius
  • iBall
  • Manhattan
  • Pentagram
  • QWare
  • Trust TB-3100
  • Trust TB-5300
  • Trust TB-6300
  • UC-LOGIC
wget http://linuxgenius.googlecode.com/files/wizardpen-0.7.0-alpha2.tar.gz
tar -zxvf wizardpen-0.7.0-alpha2.tar.gz
cd wizardpen-0.7.0-alpha2/
sudo apt-get install xutils libx11-dev libxext-dev x-dev build-essential xautomation xinput xserver-xorg-dev
sudo ./configure --with-xorg-module-dir=/usr/lib/xorg/modules && sudo make && sudo make install

Si tout s’est bien passé la commande suivante devrait vous ressortir wizardpen.so et wizardpen.la

ls /usr/lib/xorg/modules/input/wizardpen_drv.*

Maintenant il va falloir brancher votre palette et taper

cat /proc/bus/input/devices | grep Name

et cherchez une ligne ressemblant à

N: Name= »UC-LOGIC Tablet WP8060U »

Notez le code de la tablette ( WP8060U ) quelque part, on va en avoir besoin dans quelques minutes.

On va maintenant éditer le fichier Xorg pour qu’il reconnaisse la tablette.

gksudo gedit /etc/X11/xorg.conf

Placer ceci à la fin du fichier, et n’oubliez pas de modifier la 3ème ligne.

Section « InputDevice »
Identifier « WizardPen Tablet »
Option « Name » « UC-LOGIC Tablet WP8060U » # Remplacez WP8060U par le code que vous avez obtenu plus haut
Option « SendCoreEvents » « true »
Driver « wizardpen »
Option « Device » « /dev/tablet-event »
Option « TopX » « 826 »
Option « TopY » « 2626 »
Option « BottomX » « 32747 »
Option « BottomY » « 32762 »
Option « MaxX » « 32747 »
Option « MaxY » « 32762 »
EndSection

Section « ServerLayout »
Identifier « Default Layout »
screen « Default Screen »
InputDevice « WizardPen Tablet » « AlwaysCore »
EndSection
Section « Module »
Load « glx »
EndSection

Maintenant il ne reste plus qu’a redémarrer le serveur graphique, pour ça ouvrez la console tty1 (en appuyant sur ctrl+alt+F1) et tapez

sudo /etc/init.d/gdm restart

Voila votre palette devrait marcher maintenant, si vous avez des soucis n’hésiter pas à le dire dans les commentaires.

Creative Commons License photo credit: BuggerOne